1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE : Berlioz caricaturé, après l'échec de son 1er Opéra

Lorsque je suis en visite au Musée Hector Berlioz à La Côte Saint André, je ne peux malheureusement pas parler de tous les documents et objets présentés, j'ai donc fait une petite sélection et je voudrais vous faire découvrir avec ce billet dominical, l'un d'entre eux.

Il s'agit d'une caricature qui fut publiée le 1er novembre 1838 dans le journal "La Caricature provisoire", alors que le 1er opéra de Berlioz, "Benvenuto Cellini", venait de connaître un échec cuisant avec 3 premières représentations difficiles en septembre.


Caricature Berlioz Malvenuto Cellini

Plusieurs choses sont à remarquer dans cette caricature.

Tout d'abord, l'artiste est représenté (comme souvent) avec une grosse tête, les cheveux hirsutes : il joue de plusieurs instruments à la fois, tout en écrivant à la plume (rappelant ici son 2e métier, celui de critique, pour le Journal des Débats).

C'est surtout avec le petit théâtre de marionnettes représenté devant lui que la caricature s'avère virulente : non seulement le nom de l'oeuvre "Benvenuto Cellini" est transformé en "Malvenuto Cellini" (le caricaturiste jouant ici sur l'opposition Benvenuto/Malvenuto = Bienvenu/Malvenu... en gros, garde le ton opéra !), mais on étire aussi certains mots "GRRRand opéra", "GRRande représentation", donnant une espèce de grognement pour représenter la musique de Berlioz. On lui reprochait souvent de faire "du bruit", plutôt que de la musique.

Mais c'est sans doute aussi une façon de se moquer de l'artiste, qui par cette oeuvre, devait pourtant gagner en légitimité (tout compositeur rêve et se doit de s'illustrer et s'imposer à l'Opéra). Malheureusement ce ne sera pas avec Benvenuto Cellini qu'il sera pris au sérieux, la caricature évoquant des "pasquinades littéraires et arlequinades musicales" !

Le clou de la caricature reste la dernière phrase : "A la fin de la parade une grande statue sera coulée... l'auteur aussi.".
Comprenez là : la carrière de Berlioz coule avec l'échec de son opéra !

Eh oui, la presse n'était pas tendre avec notre compositeur côtois ! Mais bien heureusement, sa carrière ne s'arrêtera pas à cet échec, loin de là, puisque quelques années plus tard, c'est toute l'Europe qui l'applaudit au cours de ses tournées.


Cette caricature fait partie du parcours permanent du Musée Hector Berlioz, mais on la retrouve, avec beaucoup d'autres caricatures, dans l'exposition "Sacré Berlioz!", à découvrir jusqu'au 31 Décembre 2018, n'hésitez pas à participer à mes visites guidées, ce sera l'occasion de vous révéler bien d'autres anecdotes autour de la carrière et de la vie d'Hector ! ;-)


 



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Musée Hector Berlioz Un dimanche = Une découverte Caricatures Patrimoine - L'art sous toutes ses formes (objets/oeuvres...) Idées de sortie - Mes Visites Guidées

Ajouter un commentaire