LE BLOG DECOUVERTES DE VOTRE GUIDE

Pour fêter les deux ans de GIN'Steve, votre guide de poche, j'ai décidé de donner un coup de neuf à mon site internet afin de vous présenter efficacement les visites guidées que je peux vous proposer en Isère et Rhône Alpes, des visites au cours desquelles je partage avec vous mes connaissances de façon ludique et agréable.

Mais pour aller plus loin dans le partage, j'ai aussi ouvert ce "blog-découvertes", afin de vous faire part de mes propres découvertes lors de la préparation de nouvelles visites ou, parfois, lorsque je suis moi-même visiteur/touriste !

Ce "blog-découvertes" sera également l'occasion pour moi de partager avec vous régulièrement les évènements et autres bons plans dans la région, au fil des semaines... donc n'hésitez pas à rejoindre ma page facebook afin de ne manquer aucune publication !

Votre guide, Steve

 

~~~~~~~~~~~~

Petit sommaire pour s'y retrouver facilement !

 

Parchemun blog un dimanche une decouverte 1

Bibliotheque

 

Parchemin blog patrimoine

   Parchemin blog idees de sorties 1







Parchemin blog vu a la tvParchemin blog jeux

 


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Exposition "Montagne et paysage dans l'estampe japonaise", au Musée de l'Ancien Evêché de GRENOBLE


Pour le billet "idée de sortie" du mercredi, aujourd'hui j'ai choisi de vous parler de l'exposition "Montagne et paysage dans l'estampe japonaise", présentée au Musée de l'Ancien Evêché jusqu'au 31 Mars 2019.

Affiche Expo Montagne et paysage dans l'estampe japonaise


Dans le cadre de l'Année du Japon en Isère, le Département et ses musées multiplient les expositions et animations autour du Pays du Soleil Levant... 
Au Musée de l'Ancien Evêché, ce sont donc les estampes japonaises qui sont à l'honneur, plus particulièrement celles du XIXème siècle, qui s'intéressent aux paysages, suite à la censure qui frappe alors les sujets plus traditionnels (geisha, acteurs du théâtre, sumo...). 

Hokusai (1760-1849) et Hiroshige (1797-1858) sont deux artistes à l'initiative de ce renouvellement graphique, s'inspirant principalement de la nature, dans tous ces états. C'est Hokusai qui ouvre l'exposition :

Hokusai - Sous la vague au large de Kanagawa

Hokusai - 36 vues du Mont Fuji

1ère salle dédiée a Hokusai

1ère salle dédiée à Hokusai et son célèbre album des

 

Parmi les oeuvres présentées, il y en a une qui attire plus particulièrement l'attention : l'album (d'époque !) des Trente-six vues du Mont-Fuji, un ensemble original de 36 planches en accordéon, que l'on ne peut donc voir toutes d'un coup... c'est pourquoi tous les mois le Musée change la présentation de cet album, pour qu'à la fin de l'exposition le public ait pu tout voir ! Voilà ce que ça donnait lors de ma visite il y a déjà quelques semaines : 

Hokusai - Album des 36 vues du Mont Fugi

Dans la seconde salle, c'est Hiroshige qui est présenté. Très prolifique (plus de 8 000 oeuvres produite !), il a beaucoup voyagé à travers le Japon, et produit plusieurs séries : "Cinquante trois relais du Tôkaïdô", "Vues des sites célèbres des soixante et quelques provinces du Japon", "Cent vues des sites célèbres d'Edo", ainsi que, lui aussi, "Trente-six vues du Mont Fuji". Autant vous dire que tout ne pouvait être présenté ici, mais vous avez une belle idée de l'ensemble à partir des extraits proposés dans l'exposition : 

Hiroshige - 45e relais (Série cinquante trois relais du Tôkaidô)

Hiroshige - Les cent vues des sites célèbres d'Edo

Hiroshige - Le pont Sugatami et le pont OmokageHiroshige - Le pont Taiko et la colline Yûshi à MeguroHiroshige - Feux des renards à la veille du Nouvel An sous l'arbre d'Oji

Hiroshige - Lieux célèbres de la capitale de l'Est

Hiroshige - Vues des sites célèbres des soixante et quelques provinces du Japon

Un petit film présente la réalisation d'une estampe.

Puis, dans la dernière salle, ce sont les Mitates qui sont à l'honneur, des estampes parodiques qui mêlent personnages et paysages avec un jeu particulier des perspectives... 

3e salle - Estampes Mitate

Hakone - L'acteur Nakamura Shikan IV joue Kô no Moronao

Pour en (sa)voir plus, voici deux petits reportages TV sur l'exposition : 



J'espère que cette visite "virtuelle" de l'exposition "Montagne et Paysage dans l'estampe japonaise" vous aura plu, et vous aura donné envie d'aller la visiter de vos propres yeux, indispensables pour apprécier les infimes détails cachés dans ces  plus de 130 estampes présentées !

Sachez que de multiples animations sont également proposées autour de l'exposition : des visites, des concerts, des ateliers de calligraphie, et même une "soirée japonaise" ce Vendredi 25 Janvier 2019... vous retrouverez plus d'infos sur tout ça dans l'agenda du musée

A très vite pour d'autres idées de sortie ! ;-)


Votre guide de poche, Steve.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE : Le Musée d'Art Sacré Contemporain Saint-Hugues-de-Chartreuse

Eglise Saint Hugues de Chartreuse

Aujourd'hui, pour le billet-découverte dominical, c'est à la montagne que je vous emmène, plus exactement en Chartreuse !
Qui a dit qu'on ne pouvait pas, entre deux randos ou deux sorties raquette, faire une petite pause culturelle ? A Saint-Hugue en Chartreuse, c'est possible, grâce au Musée d'Art Sacré Contemporain, installé dans l'église du village.

L'Eglise Saint-Hugues-de-Chartreuse, construite en 1860, abrite depuis 1953 un riche décor réalisé par un seul et même artiste, ARCABAS, qui a créé en presque 40 ans, plus d'une centaine d'oeuvres réparties essentiellement en 3 registres superposés ceinturant tout l'édifice.


La nef de l'Eglise Saint Hugues de Chartreuse

Le Choeur de l'Eglise Saint Hugues de Chartreuse

Le registre central est le plus ancien (1953-1967). Il s'agit d'un ensemble de peintures sur toiles de jute de 144m², abordant la vie divine dans le choeur (avec une représentation de la Cène) et la vie terrestre dans la nef (la naissance, le travail, la mort...).
Pas totalement satisfait de ce 1er travail trop sombre à son goût, l'artiste poursuit son oeuvre, 6 ans plus tard, en réalisant le bandeau supérieur : le Couronnement (1973-1985). C'est un ensemble de peinture cette fois-ci beaucoup plus colorées, et abstraites, mais non dénuées de sens puisqu'inspirées, entre autres, du Psaume 150, expression de la louange à Dieu à travers la musique.
Après avoir fait don de son oeuvre au Département de l'Isère, qui va pouvoir faire du lieu le Musée d'Art Sacré Contemporain, ARCABAS réalise le bandeau inférieur, la Predelle, où il raconte sa vision du monde à travers un ensemble de 53 toiles peintes... en moins d'un an !

Mais ARCABAS, ce ne sont pas seulement des peintures. Il a aussi conçu les vitraux, des incrustations au sol, ou encore des sculptures, comme ce Christ en croix, dernière oeuvre en date installée dans l'Eglise en Décembre 1991... 38 ans après les premières peintures ! 

Christ en croix par Arcabas, 1991


Mieux que des mots, des images seront plus explicites pour vous faire découvrir ce site unique en son genre, voici donc deux vidéos vous présentant les lieux :
 

Et pour mieux comprendre la démarche de l'artiste... autant le rencontrer ! Enfin presque, avec cette petite interview enregistrée en 2010 :



Arcabas par eglise_catho


Evidemment le mieux, pour apprécier le travail d'ARCABAS, c'est encore d'aller l'admirer de vos propres yeux !

Le Musée est ouvert tous les jours sauf le mardi, de 10h à 13h et de 14h à 18h (sauf 1er janvier et 1er mai), et offre une visite guidée gratuite le 2e samedi du mois à 10h, l'idéal si l'on souhaite aller plus loin dans la compréhension de l'oeuvre et de l'artiste ! Une multitude d'ateliers sont également proposés durant les vacances scolaires, pour les enfants mais aussi les plus grands : consultez le programme des animations !

Pour ma part, intervenant déjà ponctuellement au Musée de la Grance Chartreuse, j'espère pouvoir intégrer prochainement ce Musée d'Art Sacré Contemporain dans mon offre de visites guidées, afin de l'inclure aussi dans différents circuits de visites... mais patience, pour l'instant, j'ai déjà beaucoup de nouveautés en préparation, elles arrivent bientôt... ! ;-)

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

BIBLIO N°7 : Servir les dieux d'Egypte. Divines adoratrices, chanteuses et prêtres d'Amon à Thèbes.


L'année dernière, j'ai lancé une nouvelle série de billets "Bibliographie", un petit tour dans ma "bibliothèque" personnelle, pour vous faire découvrir les ouvrages que j'utilise pour préparer mes visites guidées, et qui peuvent éventuellement vous intéresser pour approndir telle ou telle visite. Une série qui se voulait mensuelle mais... par manque de temps, je n'ai pu vous présenter que 6 livres, que vous pouvez retrouver ici

Je vais essayer cette année d'être plus régulier ! :) 


Commençons 2019 par un très bel ouvrage, "Servir les dieux d'Egypte. Divines adoratrices, chanteuses et prêtres d'Amon et Thèbes".

Servir les dieux d'Egypte - Couverture

Il accompagne l'exposition du même nom, présentée au Musée de Grenoble jusqu'au 27 Janvier 2019, où je guidais ce dimanche ! 

Musée de Grenoble - Expo

LE SOMMAIRE : 

     * Thèbes du premier millénaire redécouverte
          - Fouilles et collections : la Thèbes du premier millénaire redécouverte
          - Thèbes et les pouvoirs politiques à la Troisième Période Intermédiaire


     * D'Amon à Osiris : une société de prêtres dans la nécropole
          - Quelles nécropoles à Thèbes à la Troisième Période Intermédiaire
         - Le mobilier funéraire thébain de la Troisième Période Intermédiaire


     * Servir le Dieu Amon à Karnak
         - Le temple au coeur de la société thébaine de la Troisième Période Intermédiaire
         - Prêtres et rituels à Karnak à la Troisième Période Intermédiaire


     * Des femmes dans le domaine d'Amon

          - Une cohorte de déesses à l'entour d'Amon
         - Les divines adoratrices à Thèbes : la construction d'une dynastie
         - Amour de l'adoratrice de Dieu : l'administration de son domaine et le harem d'Amon
         - Sons, fêtes et rituels à Thèbes à la Troisième Période Intermédiaire

     * Annexes
 

FEUILLETONS UN PEU CE LIVRE... 

L'ouvrage reprend le déroulé thématique de l'exposition, en quatre salles, en reprenant également la présentation de chacun des près de 300 objets présentés (ou presque ? je n'ai pas tout compté !), avec des notices plus détaillées que dans l'exposition. Une belle manière de se replonger dans l'histoire de ces objets millénaires, et surtout, l'histoire de ces hommes et de ces femmes qui vivaient dans la puissante Thèbes lors de la Troisième Période Intermédiaire (1069-655 avant JC).

Servir les dieux d'Egypte - Présentation des objets de l'exposition

Servir les dieux d'Egypte - Présentation détaillée des objets de l'exposition

Plusieurs petits dossiers thématiques émaillent le livre, facilement repérables au milieu des 400 pages du livre, grâce au fond de page bleuté : 

Servir les dieux d'Egypte - Les collections thébaines du Comte Louis de Saint-Ferriol

Servir les dieux d'Egypte - Pages thématiques sur le dieu Amon

Servir les dieux d'Egypte - Pages thématiques sur le dieu Amon

La qualité exceptionnelle des photographies permet de (re)découvrir les objets présentés dans l'exposition, et de voir de plus près une multitude de détails (gravures, etc...) que l'on a pas toujours vu au premier coup d'oeil en visitant l'exposition... un atout précieux lorsque, comme moi, il faut préparer une visite guidée ! :) 

Servir les dieux d'Egypte - Photos très détaillées de papyrus

Servir les dieux d'Egypte - Photos tres détaillées de statuettes

En fin d'ouvrage, outre une riche bibliographie, on retrouve en annexes plans, glossaire, liste des oeuvres et repères chronologiques : 

Servir les dieux d egypte reperes chronologiques

Bref, un magnifique ouvrage de plus de 400 pages, pas donné, à 38€, mais vu la qualité du livre, si le sujet vous intéresse vraiment... foncez ! D'autant plus que même une fois l'exposition terminée, le livre restera intéressant pour les informations qu'il contient sur les collections égyptiennes du Musée de Grenoble, et leur histoire.

Foncez également voir l'exposition du Musée, vous n'avez plus que jusqu'au 27 janvier ! Après, pas moins de 200 objets retourneront au Musée du Louvre, partenaire de l'exposition.

A très vite pour d'autres billets !


 

Steve, votre guide de poche.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ 


 

UN DIMANCHE = 1 DECOUVERTE : Gullfoss, la cascade ou la "chute d'or" (ISLANDE)

 

Nous voilà en 2019 ! 
Et après une fin d'année 2018 avare en billets-découvertes, du fait d'un planning de visites très chargée pour votre guide de poche, promis je prends la résolution cette année d'être un peu plus régulier... ! :P 

Comme l'année dernière, chaque 1er dimanche du mois vous emmenera à l'étranger, et aujourd'hui, départ pour l'Islande, une destination que j'ai beaucoup appréciée et que j'ai déjà eu l'occasion de vous faire découvrir à travers plusieurs sites importants de l'île. Ce soir, c'est Gullfoss, la chute d'or que je veux vous présenter :

Islande Cascade de Gullfoss

Il s'agit en réalité de deux chutes successives, de 11m et 21m, sur la rivière Hvita, dans le sud de l'île.
 

 

De la route, on ne voit rien, si ce n'est le parking, qui attire l'attention au milieu de nulle part. De là part un sentier qui, dans un premier temps, nous donne un aperçu global sur les chutes, puis descend pour se rapprocher au plus près de la rivière.

Islande - Cascade de Gullfoss

Islande cascade de gullfoss 4

Islande cascade de gullfoss 5

Islande cascade de gullfoss 6

Islande - Chute de gullfoss

Comme vous pouvez le voir sur les photos, les bords de la rivière sont encore bien glacés, car en Mai (2015), c'est tout juste la fin de l'hiver en Islande !

Après ces chutes, la rivière poursuit sa route dans des gorges basaltiques qu'on aperçoit un peu : 

Islande cascade de gullfoss 9

D'où vient le nom de Gullfoss / La chute d'or ?!

Il existe plusieurs "versions" pour expliquer l'appellation du lieu.
La première, la plus "terre à terre" et sans doute la plus juste, explique que le nom viendrait des reflets dorés du crépuscule sur l'eau glacée...
 

Islande - Gullfoss coucher de soleil (décembre 2009)



Une autre version dit que le nom viendrait de l'arc en ciel qui apparait souvent au soleil dans la bruine... mais on ne l'a pas vu ! ^^

Et enfin, une troisième version, plus "légendaire", nous dit qu'un riche fermier vivant à proximité, ne supportant pas l'idée que son trésor finisse dans les mains d'un autre à sa mort, aurait jeter son coffre d'or dans la rivière... qui à cet endroit aurait donc pris ce nom, la "chute d'or". C'est mignooooon non ?! 


Un site menacé... et désormais protégé

Quelque chose de moins mignon a failli venir défigurer ce paysage magnifique... une centrale hydroéléctrique ! 
Eh oui, une telle quantité d'eau, une telle puissance, ça attise les convoitises... heureusement, les habitants ont veillé, et s'y sont opposés, notamment une certaine Sigridur Tomasdottir, qui habitait à proximité, et qui fut une des premières à faire "visiter" le site !

Islande - Gllfoss - Sigridur Tomasdottir

Le site est désormais protégé, depuis 1979.

Gullfoss fait parti du "Cercle d'Or", un circuit de trois sites incontournables à voir en Islande, et proposé par absolument toutes les agences de voyages, qui passe également par le Parc de Pinvellir, et l'aire géothermale de Geysir (et ses... geysers !), que je vous présenterai probablement au cours de prochains billets ! ;-)

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

JEU-CONCOURS FACEBOOK : Une journée à Lyon ou une demi journée à Grenoble avec un guide privé à gagner !


Nous y voilà : 2019 !

Je ne vais pas être très original... mais je vous souhaite une très belle année 2019, riche en voyages et découvertes ! 

Pour
 GIN'Steve, votre guide de poche, depuis 2012, chaque 1er janvier est l'occasion de souffler une nouvelle bougie... cette année c'est donc la 7e, déjà ! 

Aaaah le cap fatidique des 7 ans, dit-on... ! ^^

Pour fêter ces 7 années de visites guidées indépendantes mais aussi pour démarrer 2019 comme il se doit, je vous propose un petit jeu concours sur ma page Facebook :



Comme vous pouvez le voir, il y a plusieurs lots à gagner !

=> Une journée complète de visites à Lyon, en compagnie d'un guide privé trop sympa (en l'occurrence moi-même ) !
=> Une demi-journée de découverte à Grenoble, en compagnie d'un guide privé trop cool (là aussi c'est moi !)
=> Un petit calendrier de consolation, illustré des photos des plus belles destinations proposées parmi mes visites guidées !

Pas de groupe, seulement vous et votre famille/vos amis/votre chéri(e), pour découvrir en toute tranquillité les incontournables de l'ancienne capitale des Gaules, ou ceux de la capitale des Alpes, de quoi faire bien connaissance avec Lyon ou Grenoble, et vous donner envie, peut être, de suivre d'autres visites privées... ! 

Pour jouer c'est très simple : 

- AIMEZ cette page
 GIN'Steve, votre guide de poche
- COMMENTEZ ce post, avec votre nom en me disant avec qui vous aimeriez passer cette journée de découvertes VIP
- PARTAGEZ
ce post (en PUBLIC, pour que je puisse le voir et valider votre participation).
- PATIENTEZ jusqu'au tirage au sort le 31 JANVIER 2019 !!! 



A VOUS DE JOUER !   

(Et encore tous mes voeux pour 2019 !  )

 

Votre guide de poche, Steve

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~