LE BLOG DECOUVERTES DE VOTRE GUIDE

Pour fêter les deux ans de GIN'Steve, votre guide de poche, j'ai décidé de donner un coup de neuf à mon site internet afin de vous présenter efficacement les visites guidées que je peux vous proposer en Isère et Rhône Alpes, des visites au cours desquelles je partage avec vous mes connaissances de façon ludique et agréable.

Mais pour aller plus loin dans le partage, j'ai aussi ouvert ce "blog-découvertes", afin de vous faire part de mes propres découvertes lors de la préparation de nouvelles visites ou, parfois, lorsque je suis moi-même visiteur/touriste !

Ce "blog-découvertes" sera également l'occasion pour moi de partager avec vous régulièrement les évènements et autres bons plans dans la région, au fil des semaines... donc n'hésitez pas à rejoindre ma page facebook afin de ne manquer aucune publication !

Votre guide, Steve

 

~~~~~~~~~~~~

Petit sommaire pour s'y retrouver facilement !

 

Parchemun blog un dimanche une decouverte 1

Bibliotheque

 

Parchemin blog patrimoine

   Parchemin blog idees de sorties 1







Parchemin blog vu a la tvParchemin blog jeux

 


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE : Chott el Gharsa, le village en carton-pâte de Mos Espa dans Star Wars ! (TUNISIE)

En ce Dimanche 2 Février, c'est reparti pour une année de billets-découverte dominicaux !
Et chaque 1er dimanche du mois, toujours, un billet pour vous emmener... dans une contrée étrangère ! :) 

Ce soir, un billet-découverte original, inspiré de ma sortie ciné d'hier soir, Star Wars...
Direction le continent africain, pour nous replonger dans cette grande saga, dont les décors sont devenus un site touristique au coeur du désert tunisien... et une sorte de "patrimoine cinématographique" !

Tunisie - Entrée de Mos Espa


Star Wars, inutile que je développe, tout le monde connait !
La saga créée par Georges Lucas à la fin des années 1970's, puis la Prélogie réalisée entre 1999 et 2005, sont un des plus grands succès cinématographiques au monde, à tel point que les studios holywoodiens, en panne d'inspiration ces dernières années, ont sorti R2D2 de sa retraite pour une nouvelle trilogie de films, sans compter les spin-offs... mais ce n'est pas le sujet de ce billet !

Tunisie - Mos Espa


Ce qui nous intéresse, ce sont les films originaux... et leurs lieux de tournage !
Dark Wador est le grand méchant de l'histoire dans les premiers épisodes (IV, V, et VI). La Prélogie (épisodes I, II, et III) revient elle sur les origines de ce Dark Wador, où comment le jeune Anakin Skywalker est passé du côté obscur de la Force (oups, désolé pour le spoiler !).

C'est notamment dans l'épisode I (La menace fantôme) que l'on découvre le jeune Anakin, sur la planète Tatouine (ou Tatooïne) : le nom de celle-ci est inspiré de la véritable ville de Tataouine, en Tunisie, pays où Georges Lucas trouva plusieurs lieux de tournage pour sa saga. Il faut dire que le désert tunisien était un décor naturel parfait pour représenter la désertique Tatooïne... le rocher du chameau (Ong Jamal) fut notamment le théâtre de la course de modules !

Tunisie - Le rocher du chameau (Ong Jamal), pas très loin de Mos Espa


Mais Georges Lucas dût également parfois construire de toutes pièces certains décors, ainsi le village de Mos Espa, sur TatooÏne, où vit le jeune Anakin, fut bâti en carton-pâte au coeur du désert de Chott el Gharsa, près de Tozeur.

Tunisie - Mos Espa

Tunisie - Mos Espa


Après la fin des tournages, les autorités tunisiennes auraient demandé à ce que les décors restent en place, permettant ainsi le développement d'une destination touristique quelque peu insolite.
Ainsi dans la plupart des circuits permettant de découvrir le sud de la Tunisie, une excursion en 4x4 est proposée pour aller découvrir ce site au coeur du désert.


Tunisie - Mos Espa


On se sent tout de suite plongé dans l'ambiance du film, comment oublier Jar Jar Binks laissant trainer sa longue langue sur les étals du marché... c'est ici que ça se tournait ! C'est très intéressant de voir l'envers du décor en entrant dans ces "fausses" maisons :

Tunisie - Mos Espa - L' envers du décor

Tunisie - Mos Espa - L'envers du décor

En prenant un peu de hauteur, on se rend vite compte que la plupart des maisons n'ont jamais eu de toit, ce qu'on ne devine évidemment pas dans le film :

Tunisie - Mos Espa, des maisons sans toit

Tunisie - Mos Espa, des maisons sans toit

La détérioration des décors, depuis la fin des tournages, laisse apparaitre structure et matériaux :

Tunisie - Mos Espa se détériore
 

Il faut dire que la situation géographique du site le menace, puisque comme on peut le voir sur certaines de mes photos (datant du 29 octobre 2013), une dune de sable grignote peu à peu le village, certaines maisons étant même déjà englouties par la dune :

Tunisie - Mos Espa menacée par une dune de sable en 2013

Tunisie - Mos Espa engloutie peu à peu par une dune de sable 2013

Quelques temps après mon retour en France, j'avais été ravi d'apprendre qu'un appel au don avait été lancé pour sauver le site, en déplacant la dune et en lançant des restaurations. Malheureusement, d'après les commentaires trouvés sur le net depuis, si la dune aurait bien été repoussée, la restauration des décors elle, ne semble pas avoir été réalisée. Ce "patrimoine cinématographique" continue donc de se dégrader lentement... 

Et pour cause, le site serait de moins en moins fréquenté par les touristes, comme l'ensemble du sud de la Tunisie et plus généralement l'ensemble du pays, qu'ils boudent depuis les premiers attentats déjoués du 30 octobre 2013 (quand nous y étions), et surtout ceux qui suivirent, meurtriers, en 2015.

Et c'est bien dommage !
Car malgré cette situation "instable" au moment de notre séjour, et même si l'on dût passer quelques check-points bien gardés à l'approche de la frontière algérienne notamment, à aucun moment on ne s'est senti en danger, devant l'accueil chaleureux des Tunisiens, qui étaient tout aussi désemparés devant ces actes de barbarie que nous pouvons l'être lorsque cela se déroule chez nous !
Il serait donc bien dommage de s'en tenir à la triste image souvent relayée par les médias, et de passer à côté des richesses patrimoniales et paysagères de ce pays. Si le site de Mos Espa que je viens de vous présenter ravira surtout les fans de Star Wars, bien d'autres sites, qu'ils soient naturels ou historiques, vous émerveilleront si vous donnez sa chance à ce pays qui n'attend qu'une chose : que les touristes reviennent nombreux profiter de ses charmes, faire tourner son économie... et donc, lui permettre d'entretenir et restaurer son patrimoine !

Tunisie - Mos Espa n'est qu'une des nombreuses richesses que peut offrir la Tunisie


J'aurai l'occasion de vous présenter d'autres sites tunisiens (plus "authentiques") dans de prochains billets, d'ici là, n'abusez pas trop des crêpes de la Chandeleur ! ;-)

Steve, votre guide de poche !


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

JEU-CONCOURS FACEBOOK : Une journée à Lyon ou une demi journée à Grenoble avec un guide privé à gagner !


Nous y voilà : 2020 !

Je ne vais pas être très original... mais je vous souhaite une très belle année 2020, riche en voyages et découvertes ! 

Pour
 GIN'Steve, votre guide de poche, depuis 2012, chaque 1er janvier est l'occasion de souffler une nouvelle bougie... cette année c'est donc la 8e, déjà ! 

Pour fêter ces 8 années de visites guidées indépendantes mais aussi pour démarrer 2020 comme il se doit, je vous propose un petit jeu concours sur ma page Facebook :



Comme vous pouvez le voir, il y a plusieurs lots à gagner !

=> Une journée complète de visites à Lyon, en compagnie d'un guide privé trop sympa (en l'occurrence moi-même ) !
=> Une demi-journée de découverte à Grenoble, en compagnie d'un guide privé trop cool (là aussi c'est moi !)
=> Un petit calendrier de consolation, illustré des photos des plus belles destinations proposées parmi mes visites guidées !

Pas de groupe, seulement vous et votre famille/vos amis/votre chéri(e), pour découvrir en toute tranquillité les incontournables de l'ancienne capitale des Gaules, ou ceux de la capitale des Alpes, de quoi faire bien connaissance avec Lyon ou Grenoble, et vous donner envie, peut être, de suivre d'autres visites privées... ! 

Pour jouer c'est très simple : 

- AIMEZ cette page
 GIN'Steve, votre guide de poche
- COMMENTEZ ce post, avec votre nom en me disant avec qui vous aimeriez passer cette journée de découvertes VIP
- PARTAGEZ
ce post (en PUBLIC, pour que je puisse le voir et valider votre participation).
- PATIENTEZ jusqu'au tirage au sort le 31 JANVIER 2020 !!! 



A VOUS DE JOUER !   

(Et encore tous mes voeux pour 2020 !  )

 

Votre guide de poche, Steve

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE : Le Grand Canal de Venise (ITALIE)


Venise - Palazzo Ducale


C'est dans l'actualité que j'ai trouvé l'inspiration pour le billet-découverte de ce soir !
En effet, si vous n'avez pas été coupé du monde ces derniers jours à cause de la neige, vous avez pu voir dans les journaux télévisés quelques images de Venise submergée par une montée des eaux exceptionnelles...


Cela m'a replongé dans quelques souvenirs, et du coup quelques photos, de l'un de mes tout premiers accompagnements à l'étranger (car oui, GIN'Steve ce sont aussi des accompagnements de voyages !) : un court séjour à Venise pour la Saint Sylvestre et le Jour de l'an 2011/2012 !

Et du coup j'ai eu envie de vous faire vivre une petite "croisière" virtuelle sur le célèbre "Grand Canal" qui traverse la ville en serpentant sur près de 4 kms, bordés d'une centaines de "palais" tous plus beaux les uns que les autres !

Suivez moi à bord d'un vaporetto au départ de la Piazza San Marco.
L'un des premiers monuments que l'on voit, en face de la Piazza San Marco, sur la rive gauche, à côté de la Punta della Dogana, c'est l'Eglise Santa Maria della Salute, difficile à prendre en photo à contre-jour à ce moment-là, mais comme il y a une petite gondole je vous la poste quand même : 

Venise - Punta della Dogana et Eglise Santa Maria della Salute

Venise - Santa Maria della salute

Ensuite, sur les deux rives, les palais sont nombreux (une centaine au moins !) et, comme ça fait déjà plus de 8 ans, je n'ai plus en mémoire leurs noms, et malheureusement pas le temps en ce moment de tous les rechercher ! Je vous glisse donc pour l'instant juste quelques photos pour vous évader, et reviendrai enrichir ce billet de quelques informations historiques supplémentaires une prochaine fois, à l'occasion d'un prochain voyage, qui sait !? 

Sur la rive droite, c'est le quartier San Marco qui défile...

Venise - Grand Canal Rive droite

Venise - Grand Canal Rive droite

Sur la rive gauche, c'est le quartier Dorsoduro. Peu importe la rive, de grands palais prestigieux côtoient de plus modestes demeures, toujours richement décorées néanmoins.

Venise - Grand canal Rive gauche

Venise - Grand Canal Rive gauche

Nous arrivons à présent sous le Ponte dell'Accademia, un des quatre ponts qui permettent de traverser le Grand Canal à pied et relient les différents quartiers de Venise :

Venise - Ponte dell'Academia

Un peu plus loin, deux grands palais se font face : en rive gauche, le Ca'Rezzonico, palais du XVIIème abritant les collections d'art vénitien du XVIIIème siècle. En rive droite, le Palazzo Grassi, palais du XVIIIème acquis par le milliardaire François Pinault pour y présenter sa collection d'art contemporain et moderne sur plus de 5000m2 d'espace d'exposition. Deux hauts lieux culturels, en somme !

Venise - Palazzo Grassi

Venise - Ca' Rezzonico

La balade se poursuit le long du canal... si à droite nous longeons toujours les palais du quartier San Marco...

Venise - Grand Canal Rive droite

...Rive gauche c'est désormais le quartier San Polo que nous découvrons, et pour les relier tous les deux : le fameux Ponte di Rialto !

Venise - Ponte di Rialto

C'est sans doute l'un des lieux incontournables de la ville, puisque pendant longtemps ce fut le seul pont existant pour traverser à pied le Grand Canal. Les touristes s'y massent en gondoles en contrebas pour le photographier... et dessus, pour photographier les gondoles !

Venise - Ponte di Rialto Venise - Ponte di Rialto

Venise - Ponte di Rialto

Un petit coucou à ces "touristes" et nous poursuivons notre petite croisière, car le Ponte di Rialto n'est situé qu'à la moitié du Grand Canal, à peine ! Et les palais continuent de défiler... sur la droite, c'est désormais le quartier de Cannaregio que nous découvrons, aussi beau que les précédents :

Venise - Grand Canal Rive droite - Cannaregio

Venise - Grand canal

Venise - Grand canal Rive droite - Cannaregio

Je ne vous montre pas tous les palais dans le détail car il y en a trop, mais voici le Ca' d'Oro, avec sa magnifique façade. Un peu plus loin rive gauche, le Ca' Pesaro qui marque le début du quartier Santa Croce, et abrite le Musée d'Art moderne de la ville :

Venise - Ca' d'Oro Venise - Ca' d'Oro


Venise - Ca' Pesaro

Le casino de Venise, ainsi que son Musée d'Histoire Naturelle, sont installés eux aussi dans d'anciens prestigieux palais, témoins de la richesse et de la puissance passées de Venise, lorsque celle-ci était au coeur des échanges commerciaux mondiaux :

Venise - Casino

Venise - Museo di storia naturale

Mais outre ces palais qui défilent par dizaine le long du Grand Canal, il est également possible d'apercevoir quelques unes des nombreuses églises qui parsèment la ville, comme San Marcuola et San Geremia construites au bord du canal :

Venise - San Marcuola

Venise - San Geremia

La balade est sur le point de se terminer, il est temps, le soleil se couche... !

Venise - A l'approche du Ponte degli Scalzi et de l'église Santa Maria

Venise - Ponte degli Scalzi et Eglise Santa Maria

Juste après le pont et l'église, vous apercevez la Gare Santa Lucia... c'est de là que repartent les "vaporetti" ! C'est donc ici que s'arrête notre petite croisière sur le Grand Canal de Venise, même si, pour ma part, quand j'y étais, nous avions continué (peut être avec un autre bâteau, mes souvenirs sont flous), pour rejoindre l'île de Murano... mais ce sera pour un prochain billet découverte ! 

J'espère que cette traversée virtuelle de Venise vous aura plu, et je vous dis à très vite en visite, ou ici pour d'autres lectures... ! ;-)

 


Steve, votre guide de poche !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE : Le piano de Marie Recio


Piano de Marie RecioCe dimanche, je vous propose de (re)découvrir un meuble-instrument que je présente régulièrement, comme cet après-midi, lors de mes visites guidées au Musée Hector Berlioz à La Côte Saint André, où il a pris ses quartiers en Juin 2015 : le piano de Marie Recio, seconde épouse du compositeur Hector Berlioz.

Un piano qui fut mis en vente sur le bon coin en Normandie durant l'été 2014 pour la modique somme de 800€... mais ça, c'était avant de retrouver dans les archives, grâce à son numéro de série, le nom de ses premiers propriétaires !

Le Conseil Départemental de l'Isère a alors acquis ce piano pour enrichir les collections du Musée Hector Berlioz.

Une petite vidéo a été créée, pour vous raconter plus en détails l'histoire de ce piano :



Avant de rejoindre la chambre natale d'Hector, ce piano Erard a bénéficié d'une restauration dans les règles de l'art, réalisée par Fritz Janmaat, de la Maison Erard d'Amsterdam.

Musee hector berlioz piano marie recio avant et apres restauration


Celui-ci nous a expliqué son travail dans la vidéo suivante, qui nous présente aussi les spécificités de l'instrument... et nous en fait écouter quelques notes !

Vous pouvez désormais admirer ce piano en visitant (avec ou sans moi... mais avec moi c'est forcément mieux ! ;-) ) le Musée Hector Berlioz, au 69 Rue de la République à La Côte Saint André, 2e étage, première porte à droite... dans la chambre natale !

 

Votre guide de poche, Steve.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE - Le village berbère troglodyte de Chénini (TUNISIE)


L'automne est là, la pluie, le froid, la nuit qui tombe avant 20h... ce n'est pas bon pour le moral !

Alors pour le billet découverte de ce dimanche, direction le soleil, dans le désert tunisien, oui rien que çà !

Chénini - Vue panoramique depuis les hauteurs

Cette vue exceptionnelle est celle qu'offre le village berbère de Chénini, perché sur son éperon rocheux, à une vingtaine de kilomètres de Tataoïne :

 

C'est il y a 6 ans, presque jour pour jour, que j'ai découvert ce village, lors de mes premiers pas sur le continent africain. En 2013, le tourisme tunisien souffrait des attentats qui eurent lieu quelques temps plus tôt (ainsi que durant notre séjour !) et d'une certaine instabilité après la "Révolution de Jasmin", donc autant vous dire qu'on était quasiment les seuls touristes à oser s'aventurer si loin dans les terres... et c'est bien dommage, car c'est un pays magnifique, et Chénini tout particulièrement.

De loin, il est difficile d'apercevoir ce village troglodytique, puisqu'il se fond parfaitement dans le décor naturel minéral, à l'exception de sa mosquée toute blanche, qui fut d'ailleurs pendant longtemps un point de repère pour les caravaniers qui passaient par là.

Chénini - Mosquée

Chénini

Chénini sur son éperon rocheux

Sur place, c'est un guide du village, Mansour, qui nous a fait découvrir cet habitat particulier, sur lequel il veille lui et quelques habitants, bien conscient de l'importance historique (et touristique) du lieu !

En le suivant sur les hauteurs, on a pu découvrir d'un peu plus près les maisons, leurs terrasses, que l'on traverse pour rejoindre le sommet...

Chénini - Maison sous bonne garde

Chénini - Maison

Chéninie - Traversée de terrasses

... et à l'arrivée, une vue exceptionnelle sur les environs :

Chénini - Vue panoramique 1

Chénini Vue panoramique 2

Chénini Vue panoramique 3

On se sent presque seuls au monde, face à l'immensité de ces paysages ! De l'autre côté, en contrebas, on distingue bien la cuvette rocheuse autour de laquelle le village s'est installé :

Chénini - La cuvette rocheuse autour de laquelle s'est installé le village

Et d'en bas, c'est comme si le village s'effaçait dans la roche... 

Chénini vu d'en bas on distingue à peine les maisons

Il est déjà temps de quitter ce beau village de Chénini, mais, parce qu'au moment où j'écris je trouve qu'il ne fait vraiment pas chaud ce soir, voici une petite touche de chaleur supplémentaire, avec quelques photos du désert, pas très loin de Chénini, sur la route de l'oasis de Ksar Ghilane que je vous présenterai peut être dans un prochain billet.

Un désert dans lequel on a fait un peu de "hors piste" avec notre super chauffeur Ali, pour immortaliser de sublimes paysages... seuls face à l'immensité, dans ce décor sculpté par la nature... :

Désert entre Chénini et Ksar Ghilane 1

Désert entre Chénini et Ksar Ghilane 2

Désert entre Chénini et Ksar ghilane 3

Désert entre Chénini et Ksar Ghilane 4

Voilà, j'espère que vous vous êtes bien réchauffés à la lecture de ce billet-découverte aux couleurs de la Tunisie, un pays que j'ai adoré découvrir et que j'avais d'ailleurs déjà eu l'occasion de vous présenter il y a quelques temps, avec le site original de Chott el Gharsa, le village en carton-pâte de Mos Espa dans Star Wars !

A très vite pour de prochains billets-découverte, ou sur le terrain en visite guidée ! :)


Votre guide de poche, Steve

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~