IDEES DE SORTIE - LIEUX A VISITER

Ici je vous propose de retrouver différents lieux à visiter, des musées, des monuments, des sites naturels... un best-of des lieux qui ont attiré mon attention dans la région, et que je vous conseille si vous êtes à la recherche d'une idée de sortie/de balade dans la région !

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE : L'apothicairerie de l'Hôtel-Dieu de Bourg-en-Bresse



Ce vendredi, je participais à l'Assemblée Générale de l'Association GRENAT, le regroupement associatif des Guides de la région Rhône Alpes Auvergne que j'ai intégré en 2017. Alors que le métier de guide est finalement assez "solitaire" puisque bien souvent on se "croise" dans la rue en visite sans pouvoir échanger bien plus, cette association permet au contraire aux guides de se retrouver régulièrement, autour de formations, d'éductours, mais aussi d'apéro-guides et autres types de réunions/animations pour défendre le métier de guide, en faire la promotion, échanger des offres de visites entre guides...

Chaque année en janvier a lieu l'Assemblée Générale, où l'on se retrouve vraiment tous (du moins, ceux qui viennent !). 
La matinée est dédiée au bilan des actions de l'année écoulée, et au renouvellement du Conseil d'Administration pour moitié. Et, oh surprise, cette année votre guide de poche a été élu pour en faire partie ! Me voici donc membre du CA de GRENAT... espérons que je mènerai à bien les éventuelles missions qui me seront confiées !

Grenat - CA 2019

Mais ce n'est pas là le sujet de ce billet... 
Après un bon repas, l'après-midi de l'Assemblée Générale est généralement l'occasion pour nous d'une petite visite découverte. Cette année, l'AG ayant eu lieu chez nos collègues auvergnates à Clermont-Ferrand, nous nous sommes rendus à Chatel-Guyon, très belle station thermale donc je vous reparlerai dans un prochain billet.

L'année dernière, c'est un vignoble viennois que nous avions découvert, et en 2017, lors de ma toute première année en tant qu'adhérent, c'est à Bourg-en-Bresse que nous étions... et c'est là bas que nous nous rendons pour le billet-découverte de ce dimanche !

Bourg en bresse - Hôtel-Dieu

Outre le Monastère de Brou, monument préféré des français en 2014 qu'on ne présente plus, la ville abrite une autre pépite patrimoniale, d'un tout autre genre... pour la trouver, il faut se rendre dans l'aile sud de l'ancien Hôtel-Dieu de Bourg-en-Bresse construit au XVIIIème siècle à quelques minutes du monastère (500m). Après quelques couloirs, là voici qui se dévoile : l'apothicairerie ! 

Bourg en Bresse - Apothicairerie


J'ai eu le plaisir de la découvrir grâce à GRENAT, et maintenant je vous y embarque pour une petite visite virtuelle.

L'ancienne pharmacie hospitalière est composée de trois pièces.


La première, la plus petite, abrite le LABORATOIRE :

Bourg en Bresse - Apothicairerie - Le laboratoire


C'est l'un des rares encore en état de fonctionnement ! Parmi les éléments les plus remarquables, le fourneau et son beau col de cygne... il disposait déjà de l'eau courante ! Tout le nécessaire est là si vous vous sentez l'âme d'un pharmacien du XIXème : alambics et bouilloires en cuivre, mortiers, vaisselles... certains objets sont plus anciens encore que l'apothicairerie, car ils ont été récupérés d'un autre hôpital fondé plus tôt !

Bourg en Bresse - Apothicairerie - Le laboratoire et ses alambics


La visite se poursuit avec l'ARRIERE BOUTIQUE :

Bourg en Bresse - Apothicairerie - L'arrière boutique

On arrive là dans une pièce un peu plus spacieuse, où sont stockées les matières premières, dans une multitude de récipients : des pots, des boites... portant à chaque fois le nom des ingrédients soigneusement conservés : serpetaire acorus, scordium, raphanus... non non, nous ne sommes pas dans Harry Potter ! Et, contrairement à ce que l'on pourrait penser, même si l'apothicairerie n'est plus utilisée en tant que telle depuis plus de 40 ans... une grande partie des contenants possèdent encore leurs ingrédients !

Bourg en Bresse - Apothicairerie - L'arrière boutique : coffret et ingrédients d'origine

Outre ces précieuses matières premières, l'arrière-boutique abrite également une comode Louis-Philippe, surmontée d'une petite vitrine dévoilant une autre richesse de cette apothicairerie : une collection d'ouvrages médicaux, du XVIIème au XXème siècles, parmi lesquels la formidable "Histoire Naturelle" de Georges-Louis Leclerc de Buffon, magnifique témoignage du savoir d'autrefois.

 

Bourg en Bresse - Apothicairerie - Ouvrages anciens

Dans la continuité du laboratoire et de l'arrière boutique, se trouve la véritable boutique, appelée OFFICINE :

Bourg en Bresse - Apothicairerie - L'Officine

C'est la pièce la plus grande de l'apothicairerie. Comme dans l'arrière boutique, on retrouve ici des étagères pleines de pots, de boites... près de 1000 contenants ! 

Bourg en Bresse - Apothicairerie - L'Officine, plus de 1000 contenants !

On remarquera le travail sur les boiseries, certaines réalisées pour accueillir les pots plus imposants : les "monstres".

Bourg en bresse apothicairerie l officine un monstre et sa boiserie parfaitement adaptee


Comme nous sommes dans la boutique, vous ne serez pas surpris d'y trouver aussi quelques balances d'autrefois, qui permettaient de peser, à l'aide de petits poids, les ingrédients dont on avait besoin, souvent en infime quantité !

Bourg en Bresse - Apothicairerie - L'Officine - Balance

Vous voulez en savoir un peu plus ? Aller, mieux que mes photos, une petite vidéo où Edith Buisson, guide conférencière, vous présente les lieux : 






LES VISITES :

Si ce petit billet-découverte vous a donné l'envie d'aller voir de vos propres yeux ce petit trésor caché à deux pas du Monastère de Brou, sachez que l'apothicairerie de Bourg-en-Bresse n'est ouverte au public que par le biais de visites guidées, organisées par l'Office de Tourisme tous les samedi à 14h30 pour le grand public (6€/pers, 1h15/1h30 de visite). L'été, un 2e créneau de visite est proposé le mardi matin à 10h30.
Des visites adaptées aux enfants sont aussi organisées, pendant les vacances scolaires de la zone A, le mercredi à 15h30 (3.50€/enfant, 4.50€ pour l'adulte accompagnateur, pour 1h15 de visite).

Plus d'infos sur toutes les activités proposées, et plus de photos sur
le site internet de l'apothicairerie de Bourg en Bresse


A la semaine prochaine pour d'autres découvertes ou idées de sortie ! ;-) 
 

 

Votre guide de poche, Steve.

 

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE : Le Musée d'Art Sacré Contemporain Saint-Hugues-de-Chartreuse

Eglise Saint Hugues de Chartreuse

Aujourd'hui, pour le billet-découverte dominical, c'est à la montagne que je vous emmène, plus exactement en Chartreuse !
Qui a dit qu'on ne pouvait pas, entre deux randos ou deux sorties raquette, faire une petite pause culturelle ? A Saint-Hugue en Chartreuse, c'est possible, grâce au Musée d'Art Sacré Contemporain, installé dans l'église du village.

L'Eglise Saint-Hugues-de-Chartreuse, construite en 1860, abrite depuis 1953 un riche décor réalisé par un seul et même artiste, ARCABAS, qui a créé en presque 40 ans, plus d'une centaine d'oeuvres réparties essentiellement en 3 registres superposés ceinturant tout l'édifice.


La nef de l'Eglise Saint Hugues de Chartreuse

Le Choeur de l'Eglise Saint Hugues de Chartreuse

Le registre central est le plus ancien (1953-1967). Il s'agit d'un ensemble de peintures sur toiles de jute de 144m², abordant la vie divine dans le choeur (avec une représentation de la Cène) et la vie terrestre dans la nef (la naissance, le travail, la mort...).
Pas totalement satisfait de ce 1er travail trop sombre à son goût, l'artiste poursuit son oeuvre, 6 ans plus tard, en réalisant le bandeau supérieur : le Couronnement (1973-1985). C'est un ensemble de peinture cette fois-ci beaucoup plus colorées, et abstraites, mais non dénuées de sens puisqu'inspirées, entre autres, du Psaume 150, expression de la louange à Dieu à travers la musique.
Après avoir fait don de son oeuvre au Département de l'Isère, qui va pouvoir faire du lieu le Musée d'Art Sacré Contemporain, ARCABAS réalise le bandeau inférieur, la Predelle, où il raconte sa vision du monde à travers un ensemble de 53 toiles peintes... en moins d'un an !

Mais ARCABAS, ce ne sont pas seulement des peintures. Il a aussi conçu les vitraux, des incrustations au sol, ou encore des sculptures, comme ce Christ en croix, dernière oeuvre en date installée dans l'Eglise en Décembre 1991... 38 ans après les premières peintures ! 

Christ en croix par Arcabas, 1991


Mieux que des mots, des images seront plus explicites pour vous faire découvrir ce site unique en son genre, voici donc deux vidéos vous présentant les lieux :
 

Et pour mieux comprendre la démarche de l'artiste... autant le rencontrer ! Enfin presque, avec cette petite interview enregistrée en 2010 :



Arcabas par eglise_catho


Evidemment le mieux, pour apprécier le travail d'ARCABAS, c'est encore d'aller l'admirer de vos propres yeux !

Le Musée est ouvert tous les jours sauf le mardi, de 10h à 13h et de 14h à 18h (sauf 1er janvier et 1er mai), et offre une visite guidée gratuite le 2e samedi du mois à 10h, l'idéal si l'on souhaite aller plus loin dans la compréhension de l'oeuvre et de l'artiste ! Une multitude d'ateliers sont également proposés durant les vacances scolaires, pour les enfants mais aussi les plus grands : consultez le programme des animations !

Pour ma part, intervenant déjà ponctuellement au Musée de la Grance Chartreuse, j'espère pouvoir intégrer prochainement ce Musée d'Art Sacré Contemporain dans mon offre de visites guidées, afin de l'inclure aussi dans différents circuits de visites... mais patience, pour l'instant, j'ai déjà beaucoup de nouveautés en préparation, elles arrivent bientôt... ! ;-)

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE : Le Grand Séchoir - Maison du Pays de la Noix, à VINAY


Perdu aujourd'hui au milieu de la plaine de Tullins, pour encadrer le dernier rendez-vous patrimonial du Pays d'Art et d'Histoire du Pays Voironnais, sur le thème du patrimoine rural, j'ai pu voir sur le chemin pas mal d'exploitants à l'oeuvre pour le ramassage des noix, une récolte tardive du fait de la sécheresse qui a frappé et frappe encore notre territoire cette année.

Du coup je me suis dit, tiens, un petit billet découverte, sur un lieu qui nous dit TOUT sur la noix : le Grand Séchoir, à Vinay !

Grand sechoir

C'est le 11 Juin 2005, que la Communauté de Communes de Vinay a inauguré ce lieu longtemps désiré dans la région : un musée qui raconte l'histoire du pays de la noix de Grenoble, et des hommes qui ont fait la renommée de ce fruit emblématique de la région dauphinoise, qui bénéficie d'ailleurs de l'Appellation d'Origine Contrôlée (AOC) depuis 1938 ! 80 ans déjà !!!

Grand sechoir le sechoir a noix

Installé dans une ancienne ferme traditionnelle avec séchoir à noix, entièrement rénovée pour l'occasion, le musée offre une exposition permanente qui revient dans un premier temps sur l'origine de la noix et de sa culture dans notre région, dès l'antiquité, puis son fort développement depuis la fin du XIXème siècle en remplacement des vignes et muriers attaqués par le phylloxera.

Une seconde salle est consacrée à la "civilisation de la noix" : du greffage au mondage des noix, en passant par les plantations, le hersage, le gaulage, le ramassage... c'est tout un savoir-faire qui est mis en oeuvre par les nuciculteurs, et qui nous est expliqué ici à travers la présentation d'outils d'époque et de photos.

Grand séchoir : les outils nécessaires en nuciculture


Grand séchoir - Les récoltes autrefois

Après cette présentation "historique", l'exposition revient sur l'obtention de l'AOC dès 1938, et la filiale nucicole actuelle (10 000 tonnes de noix de Grenoble produites par an!), avec de nouvelles méthodes, notamment de récolte, présentées grâce à un film tourné au coeur d'une exploitation locale.

Evidemment, le musée revient aussi sur le patrimoine architectural des séchoirs à noix qui marque le paysage local.

Grand Séchoir - Maquette séchoir à noix en sacoche

Grand Séchoir - Maquette séchoir à noix autonome (St Quentin sur Isère)

Enfin, outre les différents usages de la noix (huile, vin de noix, pâtisseries...) et du bois de noyer (meubles, crosses de fusil...), vous pourrez découvrir une très riche collection de plus de 2000 noix du monde entier, ainsi que de drôles de créations... à partir de noix, évidemment !

Grand Séchoir - Meuble en bois de noyer

Grand Séchoir - Créations originales

Comptez entre une heure et une heure et demi de visite, suivant votre intérêt pour le sujet bien sûr, sachant qu'il ne faut pas manquer aussi l'exposition temporaire, en ce moment sur les "Paysages de la vallée aux 600 000 noyers" :
 



 

De multiples animations sont également proposées tout au long de l'année : visites guidées, visites théâtralisées, conférences, ateliers pour les enfants... tout le programme pour petits et grands dans l'agenda du musée !

Bonne visite à tous ! 

PLUS DE PHOTOS DU GRAND SECHOIR ICI !

~~~~

LES INFOS PRATIQUES POUR ORGANISER VOTRE VISITE :

   Adresse : 
        Le Grand Séchoir 705 route de Grenoble 38 470 VINAY (Sur la RD 1092, à la sortie de Vinay en direction de Tullins, très facile à trouver !)

   Ouverture :
        - Du 1er Avril au 31 Octobre : tous les jours sauf le lundi, de 10h à 18h.
        - Du 1er Novembre au 31 Mars : tous les jours sauf le lundi, de 14h à 17h30.

   Fermeture :
        - Tous les lundis
        - En Janvier, ainsi que les 1er Mai et 25 Décembre

   Tarifs : 
        - Plein tarif : 4,50€
        - Tarif réduit : 3,50€ (10/18 ans, lycéens, étudiants, RSA, demandeurs d'emplois, familles nombreuses, et invalidité)
        - Gratuit (pour les moins de 10 ans)

Site accessible aux personnes à mobilité réduite.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

1 DIMANCHE = 1 DECOUVERTE - N°63 : La Grange Dimière, à LE PIN


Aujourd'hui, j'entamais ma saison 2018 à la Grange Dimière, à Le Pin, avec une visite inédite pour présenter les lieux mais aussi et surtout pour présenter les travaux de restauration effectués cet hiver sur ce bâti monumental du XVIIème siècle, inscrit à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1987.

Grange Dîmière 2018

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore les lieux, je me suis dit qu'un petit billet découverte pourrait être sympa pour vous les faire découvrir virtuellement... et vous inciter, pourquoi pas, à venir visiter la Grange prochainement (et pourquoi pas suivre une de mes visites guidées ?! ;-) )

UNE SACREE GRANGE...

Chartreuse de la Sylve Bénite vers 1750La Grange Dimière est une ancienne dépendance du Monastère chartreux de la Sylve Bénite, situé à quelques centaines de mètres.

Eh oui, tout le monde dans la région connaît généralement le Monastère de la Grande Chartreuse, fondé en 1084 par Bruno et ses compagnons au coeur du Massif de la Chartreuse (et reconstruit plusieurs fois depuis), mais moins nombreuses sont les personnes à savoir que très vite, d'autres Chartreuses ont été, à proximité de la Maison Mère.

Ici, c'est dès 1116 que des Chartreux viennent établir un nouveau monastère, qui se développera très vite grâce aux seigneurs locaux (les Virieu, les Clermont...), mais également grâce à l'Empereur Frédéric de Barberousse, dont l'un des fils, Thierry, entra à la Sylve Bénite peu de temps après sa fondation.

Comme partout où ils s'installèrent, les Chartreux aménagèrent le territoire environnant, exploitant champs et forêts pour subvenir aux besoins de leur monastère.

Et c'est justement pour stocker leurs récoltes qu'ils firent bâtirent la Grange Dimière à proximité, ainsi que pour y rassembler les produits de la dîme, cet impôt que devaient payer autrefois les paysans au clergé (10% de leur récolte).

La Grange Dimière - 1655, la Grange est reconstruite

Bien qu'il soit indiqué 1655 au dessus du porche d'entrée, la Grange est mentionnée dès 1549. 1655 est sans doute la date de reconstruction de l'édifice, au moment même où le monastère est lui même restauré après avoir subi de lourds dommages lors des guerres de religion.

 

UNE ARCHITECTURE MONUMENTALE... PARTIELLEMENT CONSERVEE :

Si aujourd'hui la Grange Dimière offre une architecture imposante, il faut s'imaginer que l'édifice originel était encore plus grand. En effet, avant l'incendie qui le ravagea en 1906, il mesurait 35m de long, 22.5m de large et 18m de haut. Si la hauteur est toujours là, il manque une bonne moitié de la Grange, car lors de la restauration entreprise dans les années 1990's, on a fait le choix de conserver et consolider l'existant plutôt que de reconstruire artificiellement toute la partie manquante. Cela explique la présence d'un "écorché" à l'arrière (et à l'intérieur) du bâtiment.

La Grange Dimière - Vue de l'arrière, un édifice

Entièrement bâtie en galets maçonnés enduits, la Grange est couverte d'une immense toiture à forte pente, de plus de 700m2, composée d'une massive charpente de bois, et plus de 30 000 tuiles écailles... soit plus de 50 tonnes à supporter ! 

La Grange Dimière - Une architecture monumentaleLa Grange Dimière - L'architecture mise en lumière par l'artiste Blux en 2017
 

La Grange Dimière - Coup d'oeil sous la toiture

Ces dimensions hors norme et cette architecture exceptionnelle témoignent de la richesse et de la puissance de l'Ordre des Chartreux.

 

UN LIEU D'EXPOSITION D'ART CONTEMPORAIN... ET DE SPECTACLE VIVANT :

Depuis sa restauration il y a une vingtaine d'années, la Grange Dimière fait partie des équipements culturels du Pays Voironnais, et propose chaque année deux expositions d'art contemporain, dont la visite est GRATUITE. Les artistes exposés, séléctionnés par un jury, doivent toujours concevoir et proposer des oeuvres en lien avec l'histoire et/ou l'architecture particulière du lieu.

La Grange Dimière - Exposition Blux 2017

La Grange Dimière - Exposition Charles Payan 2015 La Grange Dimière - Exposition Charles Payan 2015

 

Grange Dimière - Expo Michel Gardelle - Mai-Juin 2018

Grâce à son atelier aménagé dans les anciennes étables, la Grange Dimière propose également diverses activités et stages pour apprendre à façonner la matière : ateliers céramique, raku, faïence... la programmation varie en fonction des artistes intervenants. Parallèlement à ces activités "pratiques", sont aussi organisées des rencontres artistiques : des lectures, des conférences...

A ne pas manquer : le Festival des Nuits Hors la Grange, les 1er, 2 et 3 Août, 3 soirées exceptionnelles dédiées au spéctacle vivant dans le verger de la Grange... là aussi, comme pour les expositions, c'est GRATUIT !

Et bien sûr, vous pouvez aussi suivre mes visites guidées pour découvrir en détail l'histoire de la Grange et les vestiges du Monastère de la Sylve Bénite... !

La Grange peut aussi être une simple escale/pause culturelle lors d'une rando ou d'une balade estivale en VTT autour du Lac de Paladru tout proche... bref, vous l'aurez compris, il y en a pour tous les goûts ! ;-)

Pour consulter le programme complet de la saison, n'hésitez pas à consulter le site internet de la Grange Dimière, et rejoignez sa Page Facebook pour suivre toute son actualité !

Pour ma part je vous dis à très vite... à la Grange, ou ailleurs ! ;-)

 

INFORMATIONS PRATIQUES POUR ORGANISER VOTRE VISITE :

Horaires et jours d'ouverture 2018 :

Mai / Juin / Septembre / Octobre : les weekends et jours fériés de 14h à 18h

Juillet / Août : tous les jours de 14h à 18h

Localisation :

 



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

 

Mes visites guidées 2018 à la Grange Dimière

Grange Dîmière 2018

 

Dimanche, j'entamerai ma 4e année de collaboration avec la Grange Dimière, en Pays d'Art et d'Histoire du Pays Voironnais.

3 visites différentes sont proposées cette année, pour (re)découvrir l'histoire et l'architecture monumentale de cette ancienne dépendance de la Chartreuse de la Sylve Bénite, inscrite à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1987.


Voici le programme, en espérant vous croiser à l'un de ces rendez-vous, qui sont tous GRATUITS : 


Grange Dimière - Travaux 2017/2018

DIMANCHE 27 MAI 2018, à 15h
DIMANCHE 17 JUIN 2018, à 15h

Les Coulisses de la Grange Dimière
(GRATUIT, 1h30, 
Inscription obligatoire au 04-76-93-16-99)


Ancienne dépendance monastique, la Grange s'impose depuis près de 4 siècles dans le paysage. Les récents travaux conduits sur site sont l'occasion de découvrir la rénovation des anciennes étables, de la couverture en bois, avec une présentation des techniques mises en oeuvre et reproductibles dans les bâtiments anciens.

 

Grange Dimière - Expo Michel Gardelle - Mai-Juin 2018

DIMANCHES 15 et 29 JUILLET 2018, à 15h
DIMANCHES 12 et 26 AOÛT 2018, à 15h


Une sacrée grange
(GRATUIT, 1h30/2h environ)


Après une découverte de la Grange Dimière et son exposition du moment, la visite se poursuivra à l'extérieur à la découverte des paysages façonnés par les Chartreux.

 

Grange Dimière - Travaux 2017-2018 - Les étables

DIMANCHE 30 SEPTEMBRE 2018, à 15h : 

Monument Historique en chantier
(GRATUIT / 2h / Inscription obligatoire au 04-76-93-16-99)


Restauré et transformé en lieu d'exposition, l'historique monument de la Grange Dimière s'offre cette année une cure de jouvence. Une rencontre à voix multiples, avec un guide conférencier, la responsable du site et un professionnel du bâtiment, pour évoquer 20 ans de pratique de restauration du patrimoine et dévoiler les secrets du chantier.

 


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~