Evènements Historiques

6 Février 1968 : Cérémonie d'ouverture des Xème Jeux Olympique d'hiver à Grenoble

Le Schuss, 1ère mascotte des Jeux Olympiques !

 

Il y a 51 ans jour pour jour, le 6 Février 1968 à la même heure (16h10), s'allumait la vasque olympique des les Xème Jeux Olympiques d'hiver organisés par Grenoble ! Je vous propose de revivre cette cérémonie d'ouverture à travers quelques images et plusieurs vidéos d'archive.


Jo 1968 vasque et stade olympique

La première : l'allumage de la flamme olympique, par Alain Calmat, patineur artistique vice-champion olympique aux Jeux précédents à Innsbruck. Lors de la montée des 96 marches de l'escalier qui permettait d'atteindre la vasque qui allait accueillir la flamme (à 16h10 précise!), un micro retransmettait au public présent sur place les battements du coeur du sportif...! 
Petite anecdote qui casse un peu le mythe : il s'agissait en fait d'un enregistrement ! En effet, si vous écoutez bien dans la vidéo ci-dessous, le rythme est stable tout au long de l'ascension, alors que l'athlète est en plein effort ses pulsations sont très calmes ! Pour la petite histoire on avait bien prévu des "battements live", mais lors des essais le micro ne fonctionnait pas toujours... par peur qu'en pleine ascension le micro ne fonctionne plus, on a préféré assurer le show avec un playback !
Mais peu importe, le public et les téléspectateurs n'y ont vu que du feu, tout le monde fut conquis... les Xe JO d'hiver de Grenoble pouvaient commencer !

 

JO 1968 - Le Stade Olympique

              

Pour se localiser, ce grand stade d'inauguration de 60 000 places, qui fut construit exclusivement pour cette cérémonie d'ouverture des JO, fut démonté juste après ceux-ci, pour laisser place, dès 1972, à la grande galerie de l'Arlequin, au bout de l'Avenue Marcelin Berthelot, 1er quartier de la Villeneuve. On situe plus facilement le stade avec cette photo prise de ses gradins en construction, laissant se dérouler au fond le massif de la Chartreuse... apercevez-vous la Bastille !? :

La seconde vidéo que je souhaitais partager avec vous, nous montre le Général de Gaulle proclamant officiellement les Xe Jeux Olympiques de Grenoble ouverts (juste avant l'arrivée de la flamme, il était... 15h39 !) :

Vous l'aurez remarqué, la cérémonie était diffusée en couleurs, une innovation majeure pour les Jeux Olympiques !

Des Jeux qui vont radicalement transformer la capitale des Alpes, comme on peut le constater aujourd'hui encore en visitant la ville, mais de façon plus évidente encore avec ce sympathique reportage tourné AVANT les JO, en compagnie d'un chauffeur de taxi qui nous fait découvrir la ville en plein milieu des préparatifs... étrange de voir un Grenoble encore tout petit, finalement, avec les édifices modernes qui poussent dans la "cuvette" aujourd'hui totalement urbanisée : 


Pour les amateurs de sport, on ne peut parler des JO de Grenoble sans parler de Jean Claude Killy et ses 3 médailles d'or... revivez ses victoires, et plus largement cette grande épopée des JO de Grenoble de 1968, à travers cette petite vidéo-résumé trouvée sur le net :


Je reviendrai plus longuement dans de prochains articles, sur ces Jeux Olympiques de 1968 et leur impact sur la ville de Grenoble et son développement, ainsi que sur le patrimoine qui subsiste à travers la ville... un patrimoine qui a été mis à l'honneur pour les 50 ans des JO de Grenoble l'année dernière, avec toute une programmation de festivités et notamment, une course ralliant les différents lieux olympiques grenoblois, 50 ans après l'ouverture des Jeux ! Plus d'infos ici !

Mais surtout
UNE EXPOSITION AU MUSEE DAUPHINOIS, PROLONGEE JUSQU'AU 7 OCTOBRE 2019 ! 

Vous pouvez également jeter un petit coup d'oeil sur l'article concernant l'Anneau de Vitesse, au Parc Paul Mistral, ou encore celui concernant le Stade construit uniquement pour l'ouverture des Jeux !


Enfin petit cadeau bonus, un reportage en deux parties, nous expliquant toute la préparation technique pour les retransmissions des épreuves à la radio, et, bien sûr, à la télévision... bon visionnage !

 

.

[MAJ 06/02/2019]
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Un Dimanche = Une Découverte

Parchemun blog un dimanche une decouverte 1

 

Pour animer davantage ce blog-découverte, j'ai décidé de publier depuis début 2016, chaque dimanche ou presque (parfois mon planning chargé m'en empêche!), un petit article qui vous présentera un objet, une oeuvre, un lieu, un événement... bref chaque dimanche sa petite découverte !

Elles sont toutes référencées ici, comme ça si vous loupez un dimanche, c'est très simple de retrouver l'article que vous avez manqué !

N°1 : Le piano de Marie Recio
N°2 : La maquette de la Bastille
N°3 : Les coffins

N°4 : Les moutons de The Sheepest
N°5 : Les intérieurs de l'Hôtel de Préfecture de l'Isère
N°6 : L'anneau de vitesse de Grenoble
N°7 : Une bible : le site internet hberlioz.com
N°8 : Le grand mémorial virtuel - Première Guerre Mondiale
N°9 : Le Monument aux morts de La Côte Saint André
N°10 : La Foire des Rameaux de Grenoble


N°11 : La Tour de l'Isle à Grenoble
N°12 : Le Musée d'Art Sacré Contemporain Saint-Hugues-de-Chartreuse
N°13 : 5 Avril 1891 - Fin de carrière pour la dompteuse de lion de la Foire des Rameaux de Grenoble
N°14 : 9 Avril 1860 - Léon Scott de Martinville réalise le tout premier enregistrement sonore
N°15 : La vengeance sanglante d'Hector Berlioz après la trahison de sa 1ère fiancée...
N°16 : Lettre d'un Juif réfugié à Grenoble sous l'occupation italienne
N°17 : Légende de la vieille femme tuant un ours (oeuvre Inuit)
N°18 : La Fresque Végétale Lumière, à Lyon
N°19 : La Marche de Rákóczy ou Marche Hongroise, de Berlioz
N°20 : NUMEMORIS, la banque d'images anciennes du Pays Voironnais

N°21 : Le Musée Miniature et Cinéma, à Lyon
N°22 : Notre Dame de Vouise, à Voiron
N°23 : La Maison des Canuts, à Lyon

N°24 : Le cadran solaire de la Pérollerie, à Rives
N°25 : Berlioz caricaturé, après l'échec de son premier opéra Benvenuto Cellini
N°26 : Le Grand Séchoir - Maison du Pays de la Noix, à Vinay
N°27 : Le Musée Archéologique du Lac de Paladru, à Charavines
N°28 : Le 111 - Art en Vrac, à Le Pin
N°29 : Balade en bords de Fure, à Rives
N°30 : Le film "Grenoble-Alpes", par l'Empreinte photographique

N°31 : Le Château du Passage

N°32 : La Mairie de Tullins
N°33 : La Maquette du Monastère de la Grande Chartreuse
N°34 : Alpes Is(H)ere, la nouvelle marque territoriale du Département de l'Isère

N°35 : Hector Berlioz et sa grande déclaration d'amour à Estelle Fornier
N°36 : Estelle met un "râteau" à Hector Berlioz
N°37 : L'apothicairerie de l'Hôtel Dieu de Bourg en Bresse
N°38 : Le stade olympique, à Grenoble
N°39 : Le viaduc du Pont du Boeuf, à Rives
N°40 : Le 5 Juin 1897 : La Catastrophe de Voiron

N°41 : L'atelier de soierie, à Lyon
N°42 : Les Jardins Secrets à Vaulx, en Haute Savoie
N°43 : Les maquettes du Château de La Tour du Pin
N°44 : Le Temple (dit) de Diane, à Aix-les-Bains
N°45 : AVIPAR, Association de Valorisation et d'Illustration du PAtrimoine Régional
N°46 : Le GREEN CHAUD, incontournable boisson des hivers dauphinois !
N°47 : Les cascades de Seldjalandsfoss et Gljùfrafui, en Islande
N°48 : La côte sauvage de Quiberon, en Bretagne
N°49 : Lugdunum, musée et théâtres romains de Lyon
N°50 : Le char processionnel de La Côte Saint André

N°51 : Sigiriya, ou le Rocher du Lion, au Sri Lanka
N°52 : Le château de Commarqe, en Dordogne
N°53 : Le Casino Grand Cercle, à Aix-les-Bains
N°54 : L'Antésite, à Voiron
N°55 : Le Parc National du Djoudj, 3e réserve ornithologique du monde, au Sénégal

N°56 : Les catacombes de Paris
N°57 : Les clous des remparts romains de Cularo, à Grenoble

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Fête des Tuiles, à Grenoble - Samedi 6 Juin 2015

Fete des tuiles 6 juin 2015

 

La Journée des Tuiles, ça vous parle ?

Cette fameuse journée du 7 Juin 1788, durant laquelle les Grenoblois se révoltèrent contre les troupes de Louis XVI, venues pour fermer le Parlement de Grenoble ?

Petit rappel historique !

Sous l’Ancien Régime, les plus hautes instances administratives étaient les Parlements qui pouvaient refuser d’approuver une nouvelle loi, obligeant alors le roi à faire procéder à leur enregistrement forcé par lettre de cachet. Dans le contexte de crise économique et sociale des années 1780, ils incarnent pour une partie de l’opinion publique, la résistance au “despotisme” monarchique.
Le 10 mai 1788, paraît une série d’édits qui limitent leurs attributions, suscitant une vive agitation. Malgré de dramatiques protestations et des émeutes populaires, les parlementaires s’inclinent dans toutes les villes du royaume. Mais à Grenoble, le 7 juin 1788, en réponse au décret d’exil qui frappe son Parlement, la population se mobilise, empêche le départ des magistrats et, n'ayant pas le privilège de porter les armes, va monter sur les toits, pour lancer des projectiles sur les troupes royales qui se retirent : c’est la fameuse journée des Tuiles.

.

La journée des Tuiles à Grenoble, le 7 Juin 1788, par Alexandre Debelle (1889)

.

Si l'on était chauvin, on pourrait donc dire que c'est à Grenoble que débuta la Révolution... mais nous dirons plus modestement que cette révolte grenobloise ne fait qu'annoncer les grands changements à venir ! Puisque quelques semaines plus tard, les Etats Généraux du Dauphiné (représentants du Clergé, de la Noblesse et du Tiers-Etat) se réunissent au Château de Vizille, puis à Romans, pour réclamer l'Assemblée des Etats Généraux de l'ensemble du Royaume afin de trouver une solution à la crise que traverse alors la France... Assemblée qui se tiendra à Versailles à partir du 5 Mai 1789... mais je m'arrête là pour la Révolution, si vous voulez en apprendre plus, nous pouvons visiter ensemble le Musée de la Révolution Française installé au sein du Château de Vizille ! ;-)

.

Grenoble fontaine aux 3 ordres sur la place notre dameGrenoble detail fontaine aux 3 ordres place notre dameSi la Ville a déjà rendu hommage à cette Journée des Tuiles en lui dédiant l'une de ses fontaines, Grenoble souhaite cette année lui dédier une fête !
C'est sur les Cours Jean Jaurès et de la Libération qu'il faudra se rendre le Samedi 6 Juin 2015, pour participer aux différentes animations, dont notamment un défilé de chars !

Plus d'infos sur le programme sur le site de la Ville de Grenoble !

Bonne Fête des Tuiles à tous, on s'y croisera peut être... !

.

Votre guide, Steve.

 

Petit bonus : la Municipalité a produit une petite vidéo animée pour vous raconter la Journée des Tuiles...

 

 ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

6-7 MARS 1815-2015 : Sur les pas de Napoléon en Isère...

Napoleon golfe juan

Il y a 200 ans, Napoléon débarquait sur les plages de Golfe-Juan, le 1er Mars 1815, afin de reconquérir son trône après 10 mois d'exil sur l'île d'Elbe.
Accompagné de 1200 hommes, Napoléon va rejoindre la capitale en une vingtaine de jours à peine, traversant d'abord la Provence puis les Alpes, pour éviter la Vallée du Rhône aux mains des royalistes.

Son parcours, devenu la Route Napoléon, passait par notre région, on a tous en tête notamment la célèbre Prairie de la Rencontre à Laffrey, où, le 7 Mars 1815, Napoléon dut faire face aux armées royalistes :

"Soldats, je suis votre Empereur ! Ne me reconnaissez-vous pas ? S'il en est un parmi vous qui veuille tuer son général, me voilà !".

Grâce à ces mots, Napoléon rallia à sa cause les troupes venues l'arrêter. Il arrivera le soir même à Grenoble, où il séjournera deux nuits, à l'Auberge des Trois Dauphins.

C'est pourquoi, 200 ans plus tard, les Offices de Tourisme et les différents acteurs du territoire isérois en lien avec cette Route Napoléon nous proposent une reconstitution des évènements, et une multitude d'animations et d'expositions.

Je vous glisse ci-dessous le programme du weekend du bicentenaire, et ses animations principales :

6 MARS 2015, CORPS : 

Passage des Lanciers Polonais dirigés par M.Symzak et marcheurs de l'infanterie de la Garde Impériale dirigé par M.Bezanger.
Accueil et lancement de la liqueur Napoléon 1815 par la Distillerie Salettina avec les Corpatus.

Napoleon statue equestre

7 MARS 2015, LAFFREY - Prairie de la Rencontre

11h45 - 13h00 : Grande Reconstitution Historique sur le site de la Prairie de la Rencontre, avec 250 soldats (120 royalistes/130 napoléoniens), 120 choristes, reconstituteurs civils...
Repas des troupes : partage de la soupe avec le public, exposition, repas du terroir...
(20h00 : Soirée Festive, avec chants des soldats, défilé de costume du 1er Empire, exposition de vêtements 1815, exposition de très vieux canons...)

7 MARS 2015, VIZILLE :

16h00 : Reconstitution de l'accueil de Napoléon par les Vizillois, Place du Château

7 MARS 2015, GRENOBLE :

(14h30 : Visite Guidée OT "Grenoble à l'époque de Napoléon")
Défilé nocturne avec les cavaliers et verre de l'amitié dans le Jardin de Ville


De nombreuses autres animations sont prévues par les différents acteurs du territoire dans les semaines et mois à venir, pour commémorer comme il se doit ce bicentenaire.
Plutôt que de faire un copier coller peu inspiré des programmes de chaque commune, je vous invite à consulter le site internet spécialement dédié à ces évènements, où vous retrouverez le programme complet de toutes les animations, ainsi que des vidéos des reconstitutions qui ont pu avoir lieu ces dernières années, un avant-goût de ce qui nous attendra durant ce weekend du 6-7-8 MARS 2015 !

Bon weekend napoléonien !

Votre Guide, Steve.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Secrets d'Histoire - 14 Juillet 1789 : Le matin du grand soir !

Blog secrets d histoire 14 juillet 1789Aujourd'hui j'accueille un groupe au Domaine de Vizille, pour une visite guidée du Musée de la Révolution Française.

Rien de tel qu'un petit numéro de "Secrets d'Histoire" présenté par Stéphane Bern sur France 2, pour réviser sans effort et enrichir sa visite de quelques anecdotes historiques (ou non!).

Pourquoi avoir pris la Bastille ? Que fête-t-on réellement le 14 Juillet ? Qui était le Comte de Lorges ?
Autant de questions qui trouvent réponse dans ma visite guidée... mais aussi dans ce numéro spécial de Secrets d'Histoire !

Et comme je suis généreux, je ne vous force pas à venir à ma visite et je partage avec vous ici cette émission, qui se regarde facilement puisqu'elle ne dure que 45 minutes, tout en étant très complète, sur les débuts de la Révolution, et plus particulièrement sur la fameuse journée du 14 Juillet 1789.

Ce qui ne vous empêche pas, après l'avoir vu, de venir découvrir le Château de Vizille avec moi bien sûr, pour une rétrospective plus complète sur la Révolution Française ! Clin d'œil

Bon visionnage, moi c'est fait, je file en visite !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~