Cartographie

Exposition "Les Alpes de Jean de Beins - Des cartes aux paysages (1604-1634)" au Musée de l'Ancien Evêché (GRENOBLE)

Pour ce nouveau billet "idée de sortie" du mercredi, nous quittons Lyon et son exposition "Watching you" au Musée de Fourvière que je vous présentais la semaine dernière, et nous revenons à Grenoble, où nous étions il y a deux semaines pour parler de l'exposition "Daniel Dezeuze. Une rétrospective" au Musée de Grenoble. Aujourd'hui, c'est au Musée de l'Ancien Evêché que je vous propose de vous rendre, pour (re)découvrir l'exposition exceptionnellle "Les Alpes de Jean de Beins. Des cartes aux paysages (1604-1634)" qui s'y tient depuis le 25 octobre 2017.

Pourquoi exceptionnelle ? 
Parce que pour la première fois en France, sont réunies et présentées une soixantaine de cartes du Dauphiné du XVIIème siècle, les premières du genre, partagées essentiellement jusque là entre la British Library à Londres et la Bibliothèque Nationale de France. 


Ces cartes furent réalisées au début du XVIIème siècle par Jean de Beins, ingénieur du Roi Henri IV, qui cherchait alors à mieux connaître la géographie de son royaume, et notamment celle, complexe, du Dauphiné et de ses montagnes où règne alors le lieutenant général de ses armées, un certain... Lesdiguières !

Sous l'autorité de celui-ci, pendant une trentaine d'années, Jean de Beins parcourt l'ensemble du Dauphiné, et multiplie les cartes, les profils, les plans, les vues... pour dresser un portrait extrêment précis, pour l'époque, de cette province frontalière stratégique.

La "Carte et description générale du Dauphiné" réalisée en 1630 est sans doute la plus connue, car elle servit de carte de référence pendant plus d'un siècle et fut maintes fois reproduite et modifiée. C'est une version réduite d'une première carte plus confidentielle réalisée en 1617, et probablement réservée aux militaires.

Il est amusant de retrouver sur cette carte, les villes dans lesquelles je guide : Grenoble, bien sûr, mais aussi "Voyron", "Vorespe"... et finalement déjà un maillage important de petites bourgades qui existent toujours aujourd'hui.


Avant d'établir cette carte générale très détaillée, Jean de Beins a réalisé des portraits de villes, leurs plans... Grenoble semble être la première vue qu'il réalise, en 1604 (vue par l'ouest, avec le Vercors en toile de fond) : 

Mais il passera également aussi à Romans... 

 

... à Valence... 

... et bien d'autres contrées encore !

Il s'est également attelé aux plans de forteresses, comme celle de Baraulx ou celle de Bourg en Bresse :

 

La plupart de ces cartes de Jean de Beins sont regroupées dans un grand recueil, qui contient aussi des cartes de Picardie et de Provence. L'ensemble étant fragile et "non démontable", ce sont ainsi des versions numérisées qui sont présentées sur les murs de l'exposition. Mais le recueil et quelques originales sont également présentées, avec une faible luminosité adaptée à de tels documents : 

A la fin du parcours, d'immenses tablettes tactiles permettent de s'approprier davantage les cartes, on peut toucher, zoomer... et glaner quelques informations complémentaires intéressantes sur chacune des cartes, qui se révèlent être un véritable trésor pour la connaissance de notre région au XVIIème siècle !

 

Bref, je m'arrête là pour ne pas trop vous en montrer non plus, en espérant que cette petite visite "virtuelle" vous aura donné envie d'aller voir d'un peu plus près cet ensemble de cartes exceptionnel, car mes photos de leur rendent pas justice ! Et si ce n'est pas le cas, hop, petit reportage de France 3 qui a fait la promo de l'expo : 

Les horaires du Musée :

     - Lundi, mardi, jeudi, vendredi de 9h à 18h
     - Mercredi de 13h à 18h
     - Samedi, dimanche de 11h à 18h

Il ne me reste plus qu'à ajouter que le tout est GRATUIT, et voilà, vous savez tout ! Vous n'avez plus d'excuse pour ne pas aller y jeter un oeil avant la fin de l'exposition qui sera décrochée le 28 février 2018 ! ;-)

BONNE NOUVELLE, l'exposition est PROLONGEE jusqu'au 21 Mai 2018 !
Les documents originaux ont été retournés à leurs institutions respectives, mais l'ensemble de la galerie numérisée est toujours là, et enrichi de nouveaux documents récoltés durant ces derniers mois, notamment une carte du Briançonnais, prêtée par un collectionneur privé, ainsi qu'un document manuscrit de Jacques Fougeu, grand cartographe français contemporain de Jean de Beins.


A la semaine prochaine pour une nouvelle idée de sortie dans la région !

 


Steve, votre guide de poche !

[MAJ 22/02/2018]
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~